Rémi et Laure : deux ans pour changer de vie !

Cette idée d’article est venue après un déjeuner avec Rémi et mon épouse Elodie, sur la place de la jolie Bastide dans laquelle il a acheté un immeuble de rapport l’année dernière.
On lui a rendu une petite visite de courtoisie sur son chantier. Sur ce projet, Rémi met les mains dans l’enduit et rafraichit lui-même les 2 appartements qui viennent de se libérer.

A l’issue de ce déjeuner, nous nous sommes fait la réflexion suivante. Sous ses airs timide et peu sûr de lui, Rémi a réalisé en deux ans des trucs de dingues !
Ça méritait bien un article.

Comme souvent, ce genre d’histoire s’écrit à 4 mains. Encore une histoire de couple sur la même longueur d’ondes… Il y a Rémi, et il y a Laure !

Rémi m’a rappelé comment il avait forcé le destin pour que je l’accompagne vers l’achat de son premier immeuble. En 2014, comme je ne répondais pas à ses mails, il s’était débrouillé pour trouver mon numéro de téléphone et m’avait appelé pour me convaincre de l’aider !
J’ai tout de suite trouvé très sympathique ce jeune couple de tout juste 30 ans (à l’époque, leur première fille venait juste de naître). Je les ai donc aidés à trouver leur premier immeuble.

En cette fin 2014, Rémi et Laure ont donc mis en route un bébé (un vrai, hein, ce n’est pas un jeu de mot), ont fait construire un pavillon cossu en périphérie de Bordeaux et ont acheté un immeuble de rapport, tout ceci en bossant tous les deux dans le domaine de l’informatique.
J’ai déjà parlé de cet immeuble dans cet article.

Un début sur les chapeaux de roue !

Malheureusement, comme cela arrive parfois, un orage violent a provoqué une grosse inondation et un important dégât des eaux dans leur premier immeuble… provoquant le départ de leurs locataires.

Aïe

Je me rappelle n’avoir pas dormi de la nuit le soir où c’est arrivé et m’être déplacé le lendemain pour constater les dégâts. Les locataires des 3 appartements ont du être relogés dans des gites. Je n’y étais pour rien évidemment, mais j’ai forcément culpabilisé sur le coup.
Cela peut arriver et c’est pour ça que je recommande toujours d’avoir de la trésorerie pour encaisser ce genre de coup dur.
Comme Laure et Rémi sont optimistes, ils se sont dits que c’était l’occasion de faire financer des travaux par l’assurance, et de faire déguerpir un de leur locataire qui était ingérable ! Et ils ont eu la chance d’être en report de remboursement de capital pour leur crédit à ce moment-là.

Certains se seraient découragés et auraient tout bazardé…

Ce serait sous estimer nos jeunes investisseurs qui m’ont tout simplement mandaté… pour que je leur trouve un deuxième immeuble !
La foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit, alors ils ont décidé de continuer à avancer !

En septembre 2016, les voilà chez le notaire pour signer un deuxième projet, suivi par leur banquier qui doit être rassuré par leurs profils d’informaticiens pragmatiques. Bon, ils n’ont quand-même pas dit que leur premier immeuble avait pris l’eau .

Il s’agit d’un immeuble de 2 appartements T1 et d’une grande maison de bourg de 140 m2 avec une terrasse sur le toit !
L’ensemble est entièrement loué lors de l’achat et dégage une rentabilité proche des 11% brut.

Rémi a suivi la session QLRR en 2016. Ce programme, quoique généraliste lui a permis de se constituer un réseau solide et lui a inspiré d’autres idées…

Rémi et Laure ont une énorme qualité : ils sont « touche-à-tout » et très curieux.

Ils ont déjà suivi pas mal de formations, notamment une formation sur la création de site e-commerce de « niches » qui doit d’ailleurs conduire Rémi jusqu’à Malaga pour un séminaire en fin de semaine.

Comme ils sont parents de deux tout-petits, (leur deuxième adorable petite puce a seulement 4 mois) ils ont très logiquement lancé en début d’année un joli site pour vendre des articles à destination des bébés. Il s’agit de : bebemagique.fr
Ok, ça n’a rien à voir avec l’immobilier mais si vous êtes parents de tout-petits ou que vous vous intéressez à ce type de business internet, vous pouvez aller y faire un tour, ça ne mange pas de pain et c’est du 100% fiable et garanti.

Quelle énergie !!!

Le but de tout ça, vous vous en doutez, c’est d’être indépendant financièrement…

Donc, suite logique, après avoir tenté une rupture conventionnelle sans succès avec son employeur en mars, Rémi a tout simplement abandonné son poste. Après son congé de paternité, il n’est pas retourné bosser !!!
Début mai, il a obtenu ce qu’il voulait et a été licencié.

Et c’est pas fini… Laure qui était en congé maternité jusque début mai a fait exactement la même chose que Rémi.
Tous les deux licenciés.

Il fallait oser et ils l’ont fait !!!
Autant vous dire que leur entourage les regarde bizarrement.

Bon, rendons hommage à notre chère France et son généreux système de chômage qui va les mettre à l’abri du besoin pour les deux ans qui viennent, le temps de faire grossir leurs revenus alternatifs. Ils en sont actuellement à un gros smic net d’impôts mensuel, ce qui n’est déjà pas mal du tout !

Avant d’en arriver là, Laure et Rémi ont profité de leurs CDI et convaincu leur banquier de les suivre sur un nouveau projet…

Et là, ils ont carrément innové, et ils n’ont pas eu besoin de moi !

L’année dernière, ils ont participé au programme Rente-Immo de Jean Baudin.
Leur projet est tellement chouette qu’il a achevé de me convaincre d’être partenaire de ce programme (pardon d’ailleurs si je vous ai saoûlé avec ça mais lisez la suite, vous allez voir que c’est vraiment puissant et ça ne vous engage à rien du tout).

Cette fois-ci, finis les villages et les immeubles.
Ils ont décidé de mettre en application le concept de « division » de Jean Baudin à Bordeaux, notre ville depuis 10 ans qui est un peu trop à juste titre la coqueluche des touristes et des cadres parisiens.

Ils n’ont pas cherché à investir dans l’hyper-centre, bien trop cher.
Ils ont misé sur un quartier « en devenir », ceux où des grues poussent comme des champignons en ce moment.
Ils ont donc dégoté un superbe appartement traversant d’environ 70 m2 dans une solide résidence construite en 2007 pour des investissements en De Robien.
Et devinez quoi ? Le gars qui a acheté cet appart s’est littéralement fait plumer.
Il l’a acheté sur plan environ 250 000 €… et l’a revendu à Laure et Rémi… 145 000 € (+ 10000 € de frais d’agence). Ils ont eu la chance de le visiter en premier et n’ont pas tergiversé : ils ont signé direct sans négocier ! C’est ce qu’on appelle provoquer le destin.

Le tramway passe au pied de l’immeuble et emmène à la gare TGV Saint-Jean en 5 minutes et vers l’hyper-centre en un quart d’heure.

 

Ok, j’avoue, l’immeuble n’a pas le charme de la pierre bordelaise et de la tuile romane… mais une fois au 6ème étage, wouahhh !IMG_5051 (1)

Il s’agit d’un appartement spacieux que Rémi et laure sont en train de diviser en deux immenses studios avec deux grandes terrasses, et une vue dégagée sur les collines de la rive droite de la Garonne.

IMG_5058

IMG_5060

Avec une terrasse si grande… vous en faites tout simplement deux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils vont y faire de la location courte durée (ils pourraient même y faire de la colocation par la suite).

Franchement quand on voit la vitesse à laquelle Bordeaux se développe (ils en ont même parlé sur M6 dimanche dernier ;)), ce quartier collé à Euratlantique va exploser, c’est sûr.

IMG_5093

IMG_5089

IMG_5090

un quartier en devenir…

Avec environ 50 000 € de dépenses de travaux et ameublement, je vous laisser faire le calcul rapide…

Je ferai un article plus détaillé et avec plein de photos sur ce projet une fois que tout sera sur les rails :
les travaux sont bientôt terminés. Je suis convaincu que ce projet va cartonner et cracher un maximum de cash… très certainement dans les 1500 € nets une fois toutes les charges déduites !

Rémi et Laure s’en donnent vraiment les moyens puisqu’ils ont suivi pas à pas la formation de Jean Baudin. Ils continuent de se former constamment et sont toujours à l’affût de nouveaux concepts qui pourront leur permettre d’aller plus loin.

Et le mieux dans tout ça, c’est qu’ils s’amusent ! C’est un bonheur de les voir parler de leurs projets avec les yeux qui pétillent.

Si vous n’êtes pas intéressé par le programme Rente-Immo, pas besoin de lire la suite !


Du coup, avec Elodie, ça nous a donné une idée de bonus à offrir aux participants au programme de Jean Baudin Rente-Immo de cette année qui seront passés par ce lien (Le programme ouvre ses portes aujourd’hui le mercredi 14 juin à 9 heures).

Trop tard, les portes de Rente-Immo se sont refermées le 20 juin à 23h59 !

Nous avons réservé les deux appartements de Rémi

le 28 octobre 2017

pour y inviter les participants de Rente-immo/Immeuble-de-rapport

pour une soirée privée entre investisseurs.

IMG_5067 (1)

Le projet aura bien démarré et vous allez pouvoir visiter et cuisiner les propriétaires ainsi que les autres experts de l’immobilier locatif qui seront présents !

Et tant qu’on y est : joignons l’utile à l’agréable !

  • Je vous ferai goûter mon vin pétillant préféré de Saint-Emilion.
  • Nous échangerons autour d’un buffet japonais cuisiné par mon traiteur préféré.
  • Vous pourrez déguster les fameuses et délicieuses dunes blanches de chez David (des tueries).

Ce sera peut-être l’occasion de découvrir ou re-découvrir Bordeaux qui est à présent à seulement deux heures de Paris en TGV !
Bref, alors que l’automne morose pointera le bout de son nez, vous serez remonté à bloc pour lancer ou poursuivre vos projets immobiliers ! (Quel poète je fais ;)).

Pour vous inscrire à Rente-Immo et recevoir votre invitation, cliquez ici !

La balle est dans votre camp : à vous de jouer maintenant, go !!!!

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. Kevin dit :

    bel article, beaux projets , investisseurs malins.
    comme dis dans l’article « rendons hommage à notre chère France et son généreux système de chômage  »
    pas valable pour tout le monde , étant fonctionnaire territoriale, et bien malheureusement je ne peux en profiter. Pourtant j’ai tout épluché rien a faire. Dans un sens c’est plutôt bon pour les banques , mais déjà avec 1 immeuble et 3 appartements cela prends pas mal de temps, alors si je veux passer à la vitesse supérieur il va falloir que je me dégage encore plus de temps..je vais continuer de creuser…
    en tout cas merci pour ces articles qui rebooste dès le matin

    • Guillaume dit :

      Bonjour Kevin,
      Merci pour ce commentaire.
      La fonction publique donne d’autres avantages…
      tu peux faire comme Elodie mon épouse : prendre une disponibilité pour convenance personnelle. Tu gardes ton poste de fonctionnaire au chaud jusqu’à 3 ans et tu peux pendant ce temps développer tes investissements. Bien sûr, il faut avoir une épargne de précaution et/ou dégager un cash flow mais tu peux facilement reprendre ton boulot en ças de souci…
      Bonne journée !

      • Kevin dit :

        Salut Guillaume,
        Oui en effet la mise en dispo serait une option , mais mon cashflow qui est de malgres tout 600 euros /mois ne suffira pas à. Rembourser l’emprunt de la RP, car oui j’ai fait l’erreur d’acheter..
        Bref je continu de creuser , je veux quitter ces néons !!!

        • Guillaume dit :

          Salut Kevin,
          Acheter sa RP n’est pas une erreur en soi ! Si tu peux revendre en faisant une plus-value, celle-ci ne sera pas imposée (en théorie, tu dois t’engager à racheter une RP pour en bénéficier). Et puis, plus-value ou pas, tu es logé et tu épargnes de force tous les mois donc c’est une bonne manière de commencer à investir en fait, c’est une première expérience des arcanes de l’achat immobilier !
          Au plaisir !

          • kevin dit :

            oui,
            belle plus value en vue,
            car en hauteur avec vue sur Talmont, l’estuaire et ton fief l’Aquitaine (Verdon) , une opération a 200% minimum de bénéfices a la fin de la rénovation.

    • ANNE DAUL dit :

      « rendons hommage à notre chère France et son généreux système de chômage ». Question de mentalité. Effectivement, il n’y a rien d’illégal, c’est comme les avantages de nos politiques.
      Mais combien de temps la France pourra-t-elle payer?

  2. Pierre-Eric dit :

    Et si on ne fait pas la formation de Jean BAUDIN, on peut venir quand même

    • Guillaume dit :

      Bonjour Pierre-Eric,
      Et non, désolé, pour l’instant cette soirée privée est réservée aux seuls membres Rente-Immo qui seront passés par mon lien…
      Au plaisir !

  3. Sam dit :

    Salut
    Pas terrible l’article, j’ai été habitué à mieux de la part du site
    Cordialement

    • Guillaume dit :

      Hello Sam,
      Merci pour tes encouragements c’est sympa !
      Désolé de t’avoir dérangé 🙂
      Heureusement qu’on plait pas à tout le monde…

      • Sam dit :

        Pas de quoi c’est un plaisir
        Faut le dire quand c’est bien et aussi quand tu fait des articles de merde✌️️✌️️

  4. Olivier et Isabelle dit :

    Rémi et Laure BRAVO et FELICITATIONS
    Oui nous aussi bientôt nous dirons AU REVOIR au monde du travail.
    Vous êtes un belle exemple.

    • Rémi & Laure dit :

      Merci à vous 🙂
      Pour le moment c’est surtout le monde du salariat que nous quittons mais nous bossons encore comme des dingues pour mettre en place nos nouveaux revenus. La différence c’est que cela nous plait 🙂

  5. Jean dit :

    Bonjour bonjour!

    Je trouve ça super de voir tout ce monde qui se bouge. J’ai vraiment l’impression que les mentalités évoluent et que de plus en plus de gens vont chercher leur objectif en se relevant les manches.

    C’est beau tout ça… 😉

    • Guillaume dit :

      Bonjour Jean,
      Oui, c’est ce qui me semble aussi. Après, je gravite dans un milieu où on parle beaucoup d’indépendance financière mais dès qu’on en sort, ce genre d’histoire consterne encore pas mal de gens… et c’est tant mieux 😉
      Au plaisir !

  6. BOU dit :

    Bonjour, une question a par

    suite a l’achat de plusieurs lot immobilier je me demande si je dois faire une déclaration ISF et surtout comment estimer.

    J’ai acheté progressivement 1 puis 2 puis 3 puis 4 immeubles.

    Valeurs du prix de vente avant la vente et d’achat réel:

    Immeuble 1: prix affiché 138 000€ (acheté 50 000)
    Immeuble 2: prix affiché 250 000€ (acheté 237 000)
    Immeuble 3: prix affiché 220 000€ (acheté 170 000)
    immeuble 4: prix affiché 450 000€ (acheté 410 000)

    quel estimation de mon patrimoine je dois faire puisque j’ai acheté les biens en dessous du prix affiché.

    est-ce que je dois faire une déclaration particulière?

    Cordialement et merci pour vos réponses

  7. DIDIER dit :

    Bonjour, la formation continue dans le domaine de l’indépendance financière est effectivement une nécessité.
    Pour répondre à BOU, tu dois déduire le passif si il y en a mais même sans d’après tes montants tu n’es pas aux 1.3 millions d’euros de patrimoine.
    Pour l’estimation c’est du déclaratif mais il faut mieux être proche de la réalité du marché pour éviter un redressement.
    Bonne soirée.

  8. visiteur du soir dit :

    Salut
    A quand un nouvelle article sur le site ?
    Bonne soirée

  9. Guillaume dit :

    Bonjour,
    J’en ai un en tête sur l’investissement dans les petites maisons de ville.
    j’essaie de le rédiger à mon retour de vacances début septembre…en attendant bonnes vacances à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *