Les coulisses de ma première opération de marchand de biens

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. MARIE WATTEAU dit :

    Ca s’appelle du vite fait bien fait! Merci pour cet article limpidissime et bravo Guillaume et Maël!

  2. Salut Guillaume !

    Excellent article, j’apprécie énormément ta présentation de l’aspect « marchand de bien ».
    La notion de risque mesurée est effectivement très importante et c’est vraiment super que tu la mettes en avant comme ça.

    C’est un aspect de l’immobilier que je ne connais que trop peu mais ton article me permet de découvrir simplement quelques points importants : ne serait-ce que d’intégrer ce qu’il faut dans les statuts d’une SASU…

    Merci Guillaume !

    Et je ne manquerai pas de te demander des conseils à ce sujet…même si comme tu l’as dit, il y a déjà du boulot avec ProjetLocatif 🙂

    Yann

  3. Bravo à toi pour cette première opération de marchand de biens Guillaume !

    J’ai pour projet de débuter une activité d’achats/reventes d’ici 3 ans. Pourquoi ce délai ? J’arrête mon activité salarié actuellement donc good bye les banques. D’ici 3 ans les différés d’amortissements de la brochette d’appartements que je viens d’acquérir plus l’épargne que je possède déjà me permettront certainement de financer un premier projet sans obligatoirement faire appel aux banques.

    En tout cas, ce que tu as fait avec ton associé m’inspire beaucoup. Félicitations.

  4. Quentin dit :

    J’ai acheté un bien immo en passant par un marchand de bien dans ma ville, il m’expliquait qu’il faisait juste de petits achat-revente sans jamais passer par la banque;
    S’il avait besoin de cash il passait pas ses amis qui étaient également marchand de bien dans ma ville (ils se la partagent à 4 ).
    Par contre il me disait qu’il ne faisait pas de travaux dans les biens qu’il revendait car il devait garantir le bien après rénovation pendant 10 ans, et il ne voulait pas être responsable de ça. J’espère que tu as une bonne assurance décennale quand on voit les biens que tu achètes ! 🙂

    Bon courage en tout cas dans cette aventure qui est bien parti !

  5. Christophe dit :

    Merci pour le partage d’experience !! Et ca fait plaisir de revoir un article sur le blog 😉

  6. Anthony dit :

    Encore un article très bien écrit merci pour le retour d’expérience. En effet il y a la case impôt à ne pas négliger dans ces opérations.

  7. Lucas dit :

    Très enrichissant ce rapport de cette première opération de marchand de biens, juste une question niveau fiscalité, n y a t i l pas à déduire la TVA de 20% sur marge …de la marge brute de 83 828 € ?

  8. vincent dit :

    Toujours un plaisir à lire. Tu es toujours clair dans tes opérations et tes descriptions (merci à ta femme 🙂 ) . Je souhaite bientôt comme toi me lancé dans l’investissement locatif, Il me manque un peu de courage et de temps ( 4 enfants) malgré le fait que j’ai suivi la formation immo de Cédric! Tu n’as pas trop parlé dans ton article des assurances de prêt en tant que marchands de biens (est-ce spécifique? )

  9. tom dit :

    Un petit conseil à tous: s’y connaître dans le batiment est un immense avantage, on a l’oeil, l’idée des prix, faire le chef de chantier est 1000 fois plus facile. et on repère tout de suite les artisans pas sérieux. Etant autoconstructeur, ça aide!!

  10. llorca dit :

    Ca me donne envie tout ça, mais vous n’êtes pas vraiment parti de rien puisque vous aviez déjà des biens à la base que vous avez revendus pour vous lancer…. Du coup, je suis freinée malgré ma grande détermination de réussir, je n’ai presque rien de côté….

    • Guillaume dit :

      Je n’avais rien de côté lors de notre premier investissement immobilier, même si je conseille aujourd’hui de disposer d’une épargne de précaution. J’investis depuis une quinzaine d’année donc je ne débute pas et je n’aurais jamais commencé à investir avec une opération de marchand de bien. Il faut faire preuve de patience et commencer petit. Bons investissements et bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *