20

Investir en couple : nos trois règles d’or

Avec Elodie, nous avons pensé à cet article suite à un refus de prêt tout récent d’un client. Encore un ! La loose… Il s’agit du financement d’un immeuble dans une ville sans dynamisme écomique et un peu paumée à 2h de la Capitale. Une fois n’est pas coutume mais je pense que les banquiers n’ont rien à voir avec ce refus. Je soupçonne soit un refus de complaisance pour se désengager du projet, soit un manque de dynamisme flagrant du client pour décrocher ce prêt. Il avait un dossier terriblement « sexy » pour une banque, jeune loup dynamique avec un bon...

12

Comment se mettre à l’abri des impayés ?

Voilà une question que vous me posez souvent. Certains d’entre vous sont même terrorisés à l’idée que leurs locataires ne payent pas leur loyer. La conséquence est qu’ils ne passeront jamais à l’action. Ils ne deviendront jamais investisseurs en immobilier. C’est dommage de ne pas investir dans un des piliers les plus simples et efficaces pour atteindre le Saint-Graal : L’indépendance financière. Pourtant, il existe de nombreuses solutions pour garantir vos loyers. La plus connue et souvent suggérée par votre banquier est l’assurance loyers impayés. Malheureusement elle n’est pas gratuite (environ 3 % du loyer), et les critères imposés pour le choix...

32

La fête est finie avec les banquiers !

Amis investisseurs, l’instant est grave. Vous pouvez ranger au placard vos bouteilles de Champagne. Vous avez remarqué que les taux d’emprunts bancaires sont arrivés à des niveaux ridicules. Ils ont remonté très légèrement depuis le début de l’année, mais ça reste tout de même ridicule. Aujourd’hui selon Meilleurtaux.com vous pouvez emprunter avec ces taux hallucinants : Bon, ne fantasmez pas quand même ! Le taux à 0,90 % sur 15 ans est réservé à la crème de la crème. Les dossiers hors normes. Les gros poissons (ou futurs pigeons ?) pour les banques. Si comme moi, vous faites partie de la caste des français moyens,...

18

Bailleurs : faut-il faire des travaux en 2017 ?

édit de février 2018… la réforme aura bien lieu : mais avec un an de retard ! Cela concernera donc les revenus de 2018 et non de 2017 ;) L’article suivant reste donc valable, mais ajoutez un an à toutes les données qui s’y trouvent ! Je viens de jeter un œil à la météo : chouette, ce week end, ça sent le printemps ! Bientôt, les déclarations d’impôts fleuriront dans les boites mail (ou dans les boites aux lettres pour les heureux bailleurs qui reçoivent encore leur 2044 en version papier). De nombreux lecteurs m’ont posé des questions sur la fameuse transition qui va s’opérer début 2018 vers...

48

Loi Cosse : bon plan ou pas ?

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j’étais un grand adepte du Borloo Ancien. C’était selon moi une stratégie très efficace pour limiter la note fiscale sur vos revenus fonciers. Ce dispositif à été définitivement supprimé depuis le 31 Janvier 2017. En clair vous ne pouvez plus signer avec l’ANAH de nouvelles conventions Borloo ancien depuis cette date. Rassurez-vous, les conventions signées avant continuent d’être valables. Je connais des petits malins qui se sont empressés d’en signer avant la deadline. Comme ce sont des conventions de 6 ans, elle courent donc jusqu’au 31 Janvier 2023… La nouvelle loi qui...

43

On avait dit  : « pas de copropriété ! »

Quand on a des grands principes, il faut pouvoir parfois s’assoir dessus. Michaël me mandate l’an passé pour que je lui déniche un immeuble de rapport. Ses critères de recherche sont assez simples. Comme tous mes clients audacieux, la priorité est donnée à la rentabilité : « Une grosse rentabilité si possible ». Comme Michaël est un lecteur du blog, il a compris ce que je pense des copropriétés : A éviter absolument. Pourquoi ? Dans une copropriété, il y a toujours un vieux grincheux radin qui refuse de mettre la main au portefeuille ! A contrario, vous rencontrez aussi fréquemment un mégalo fortuné qui souhaite...

29

Marre de vous prendre la tête : pensez SCPI !

Ce petit article ressort d’une récente discution passionnée avec François, ex-webmaster de ce blog. Bien que les deux immeubles que je lui ai dénichés au cours des trois dernières années restent très rentables, il accumule quand même pas mal de soucis. Encore la semaine dernière, il a du faire intervenir un plombier pour déboucher la canalisation principale d’un de ses immeubles : c’est la seconde fois en 3 mois :( La fois d’avant c’était un souci de toiture qui a causé un dégât des eaux… Tout ça commence à lui plomber sérieusement le moral… lui bouffe du temps et lui génère du...

42

Salaire : 1300€, endettement : 33 %… et si Bruno quittait la rat race ?

Investir dans un immeuble de rapport même en ayant des petits revenus est possible. J’ai interviewé Bruno, un client, à qui j’ai déniché une petite perle. Bruno vient de finaliser l’opération, c’est donc l’occasion de faire un bilan. Salut Bruno, tu peux te présenter en quelques lignes ? Bonjour Guillaume, Donc moi je suis plutôt un « français moyen », je suis salarié et gagne 1300 € nets, mon épouse Stéphanie gagne la même chose . Nous avons 2 jeunes enfants. Autant te dire que l’on ne roule pas sur l’or, on fait attention à chaque dépense. En effet, je me doute que...

49

Vous auriez fait quoi à la place de Nicolas ?

Présenter un projet d’investissement locatif quand tout est livré, quand les chiffres et les photos parlent d’eux-mêmes, c’est un peu le leitmotiv de ce blog. Comme vous, j’aime les résultats, les réussites. En voici donc une nouvelle, et une belle. Accrochez vos ceintures ! Ce projet, la plupart d’entre vous aurait pu le mettre en place. Encore faut-il avoir un peu d’audace et oser prendre à contre-pied la pensée générale. Olivier Roland, dans son bouquin, parle de « rebelles intelligents ». Auriez-vous été un de ces rebelles ? Je l’ai proposé à plusieurs prospects qui me suppliaient de leur trouver un immeuble. A priori ils...

15

Je vais enfin pouvoir m’occuper de votre cas !

Certaines personnes me font la remarque de mon manque de réactivité ces derniers temps sur le blog. Ils ont raison. Mes activités de « chasseur d’immeubles » et de bailleur me prennent beaucoup de temps et d’énergie. Lorsque je rentre le soir, souvent après des heures à parcourir la Nouvelle Aquitaine ou collé à mon téléphone, pour m’occuper de mes clients,  je suis cuit ;) Attention, je ne suis pas en train de me lamenter, j’adore mon job. Je vous explique juste que je ne suis pour l’instant qu’un blogueur amateur, qui a d’autres activités. Ma priorité absolue, ce sont mes clients. D’autres me...