Qu’est-ce que tu lui trouves à Cédric Annicette ?

Voilà la question posée par un de mes potes marchand de biens bordelais.

Nous voilà de retour de la « grand messe » qu’est le live QLRR et de notre soirée privée Immeuble-de-rapport.fr (dont je parle à la fin de cet article). J’ai eu envie d’écrire ce billet pour vous communiquer tout mon enthousiasme et répondre à quelques questions qu’on nous pose souvent à Elodie et à moi sur le « gourou » Cédric Annicette et QLRR…


La réussite de Cédric vous semble injuste ou suspecte et il vous énerve ? C’est OK, alors ne perdez pas votre temps à lire cet article !
Il y a plein de types qui me gonflent et je n’utilise pas mon énergie  à les critiquer ou 
à y penser. J’avance. Point.

Voici 4 questions ou remarques fréquentes sur le sujet :

1 / Pourquoi je kiffe Cédric Annicette ?

Cédric, c’est le seul gars qui peut remplir une salle de 1500 personnes en France sur la thématique de l’indépendance financière.
1500 personnes, il faut les voir pour le croire. Jeunes, vieux, en costard-cravate, en casquette-AirMax, BCBG de Neuilly-sur-Seine et lascars des banlieues, de tous horizons et du monde entier (Nouvelle-Zélande, Canada, Colombie…).
1500 personnes, c’était tellement énorme cette année que malgré une logistique démentielle assurée d’une main de maitre par la Team Cédric, on a frôlé la surpopulation 😉

Et les gars, l’année prochaine, même pas peur, on squatte le Palais des Congrés : il y a 3700 places, on sera à l’aise ! J’imagine la photo de Cédric Porte Maillot, ça aurait une sacrée gueule 😅.

L’année prochaine, la même affiche Porte Maillot, ça aurait une sacrée gueule 😉

Le gars, il assume aujourd’hui sa passion ultra bling bling : les grosses bagnoles hors de prix. Et alors ? Il a assez mis de charbon dans la locomotive pour profiter d’une certaine inertie, et il a bien raison.
Perso, c’est pas trop ma came mais je m’en fou ! (moi, je préfère les Méhari et les 2CV 😉).

C’est pas parce que j’admire ce mec que je dois être 100 % en phase avec ce qu’il fait.

2 / Est-ce qu’on apprend vraiment des nouveaux trucs avec QLRR ?

Ben là, je dirais que ça dépend où vous en êtes. On ne va pas se mentir, ce séminaire est généraliste, tout comme ce programme.
Si vous êtes :
– un pur geek qui souhaite juste apprendre des trucs de geek,
– un pur financier qui souhaite juste apprendre des trucs de financier,
– un pur investisseur qui souhaite juste apprendre des trucs d’investisseur,
alors laissez tomber, c’est pas pour vous !

Tout ceci, et Cédric l’a bien rappelé ce week-end, c’est avant tout une histoire de MINDSET.

Etre prêt à se remettre en question et mener des actions pour y parvenir, ça n’a rien de technique ou de complexe, mais on a besoin des autres pour ça, et avec un mentor, c’est encore mieux.

Ça ne consiste pas à réinventer la roue, et j’ai entendu beaucoup de choses ce week end que je savais déjà, et que j’avais déjà entendues.
Mais purée, c’est bon de les réentendre ! Ça donne un bon coup de pied au c**

Il se dégage une énergie d’enfer qui permet de dire F*** aux croyances limitantes et d’affirmer haut et fort en montrant les muscles : « Yes Papa ! Moi aussi, je peux y arriver, prendre de la hauteur, refuser d’avaler les couleuvres que la rat race veut m’imposer comme plat de résistance ».

Et puis,  ça permet aussi d’ouvrir d’autres perspectives et d’alimenter le désir d’apprendre des nouvelles choses, cette niaque qui s’éteint parfois quand on se retrouve dans la routine.

Tenez, on est rentrés avec l’intention de faire un truc qui ne nous avait jamais effleuré l’esprit : boursicoter, si si…!
Avant, je disais : « mouais,  c’est pas pour nous ». Mais grâce à un gars génial présent ce week end (Cédric Froment, un amour de trader-surfer), on a parcouru du chemin et on va s’y mettre. Merci Cédric !

Cédric FROMENT, le trader-surfer qui vous fait aimer la bourse 😉

Elodie quant à elle est revenue avec le projet de lancer un e-commerce… et grâce à QLRR et à tous ces liens tissés, elle a toutes les clés pour réussir !

Comme je l’ai déjà dit, quand on commence à avoir des revenus alternatifs, et une activité peu conventionnelle, on est souvent regardé bizarrement par son entourage, et on se sent un peu seul : aujourd’hui, en France, il y a peu de gens qui peuvent parler du concept d’indépendance financière sans s’offusquer.
Là, vous êtes entourés de 1500 gars qui ont le même but que vous, qui sont prêts à partager leurs expériences, et qui ont soif d’avancer. C’est terriblement puissant bordel !

Dans un monde plein de cynisme et de malveillance attisés par les réseaux sociaux où les gens sont comme dans une cour d’école ou une arène, ça réchauffe !

3 / En fait, Cédric Annicette, il se fait un pognon monstrueux avec ce séminaire, non ?

Quand on voit la taille de son équipe aujourd’hui (presque une dizaine de personnes qu’il ne paye pas du tout au lance-pierre comme d’autres) et les ressources humaines déployées lors de cet événement (hôtesses, techniciens, vigiles, restauration), la technique au top (un vrai show à l’américaine), on se dit que le gars ne regarde vraiment pas à la dépense.

Ok, il gagne sa vie avec QLRR, mais une fois qu’il a payé tout le monde, ce n’est peut-être pas si mirobolant que ça. Et quand bien même, ça ne me choque pas du tout. Cette ambiance apporte une valeur énorme, et personne n’est obligé de signer.

4 / Allez, arrête, Guillaume, tu nous fais la messe mais tu es partenaire de Cédric et de QLRR : tu te rinces aussi au passage…

Oui, nous sommes partenaires de QLRR, et on prend un joli billet grâce à ça. Cédric nous a même invités en Guadeloupe en mars dernier à un mastermind avec d’autres partenaires.
Mais quand on y réfléchit deux secondes, c’est juste un cercle vertueux.
Nous avons offert cette année une soirée inoubliable au Champagne et petits-fours  avec vue sur l’opéra Garnier et le Sacré-Cœur à tous nos « filleuls » QLRR. On a réinvesti une partie non négligeable de nos commissions dans cet événement pour découvrir ces belles personnes, mais aussi leur permettre de rencontrer des pointures énormes qui étaient présentes à cette soirée privée avec nous.

Bon, on n’a pas assuré un kopeck puisqu’on a trop peu de photos de cette soirée mémorable… on peut pas être bons partout 😉 En voilà quelques-unes :

 

 

 

Bref, c’est ce qu’on appelle du gagnant-gagnant, c’est comme ça qu’on voit les choses… et Cédric et sa team aussi !

Allez, je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous cet petit témoignage de Mathias, une des très jolies rencontres de cette soirée avec sa femme Natacha !

« En fervent joueur de Monopoly, j’ai toujours primé les cartes vertes et bleues, vous savez celles que tout le monde redoute en fin de partie ! Alors lorsque avec ma femme nous recevons l’invitation d’Elodie et Guillaume pour une soirée ‘Boulevard des Capucines’, mon premier réflexe fut de crier: « J’achète ! ». Mais cette fois, trop tard, nos hôtes de ce vendredi soir pas comme les autres ont déjà la mainmise sur cet immeuble. Enfin l’immeuble, c’est ce que je leur souhaite, mais cela commence déjà par une soirée privée dans un duplex au dernier étage de ce superbe immeuble haussmannien boulevard des Capucines, et c’est un bon début !
Que faire un vendredi soir d’octobre à Paris, boulevard des Capucines, nous les Niçois, alors que l’on pourrait être en train de manger de la socca et boire un coup en terrasse sur le cours Saleya ? La réponse est simple, passer quelques heures à discuter avec des personnes toutes aussi extraordinaires les unes que les autres, à partager en toute simplicité des conseils sur des thèmes variés, de la bourse au Fasting avec Cedric Froment, à bien évidement l’investissement en immobilier et en immeuble-de-rapport avec les meilleurs experts français de ce domaine (Guillaume Lanvin, Etienne Brois, Michael Ferrari, et bien d’autres). Un grand merci à vous d’avoir organisé ce moment magique, avant un week-end ultra-motivant 
à la QLRR live 2017. A l’année prochaine, rdv Rue de la Paix ? »

Tout ceci pour vous dire qu’on repart pour un tour avec QLRR en 2018 😉
Ce sera en janvier et bien sûr, comme vous vous en doutez, il sera difficile de passer à côté 😉

Comme dirait Cédric, à votre succès !

 

Edit du 16 janvier 2018 : C’est reparti pour un tour ! Cliquez sur l’image pour accéder à la nouvelle série de vidéos et au guide PDF !

Vous aimerez aussi...

18 réponses

  1. Julien dit :

    Hello Guillaume,

    Lire ton article en buvant mon café de bon matin, c’est exactement ce qu’il me fallait ! J’adhère à 100% avec ton message.

    Qu’on aime ou qu’on n’aime pas le personnage, on ne peut pas dire que ces deux jours de séminaire font un bien fou et te remettent une bonne dose d’énergie; qui a tendance à s’essouffler quand tu es dans ta routine. Être entouré de personnes qui sont dans le même état d’esprit que toi permet de se sentir moins seul et de se dire qu’on n’est pas aussi dingue que ça (pensée pour l’entourage qui ne comprend pas forcément ce que l’on fait).

    Autre point sur lequel j’adhère, c’est au sujet du mindset et des insights. La formation ainsi que le séminaire sont généralistes, mais la vraie force de Cédric c’est de te faire adopter le « cablage » (comme il dit) de l’entrepreneur-investisseur. Rien que pour ça, c’est énorme.

    C’est top de voir que vous êtes tous les deux ressortis avec de nouvelles idées plein la tête, j’ai hâte de voir ce que ça donnera !

  2. graba dit :

    Donc on apprend deux choses dans cet article
    1 : que ce séminaire est un truc généraliste pour débutants et rêveurs en tout genre
    2 que vous , Guillaume Lanvin qui jusqu’alors paraissait quelqun de sensé , avez cédé aux sirènes de l’argent facile et vous rendez complice de cette manigance, cette manipulation honteuse très déçu de vous. .

    • Guillaume dit :

      Bonjour graba,
      Visiblement vous n’avez pas lu ou compris l’article.
      Je vous souhaite une bonne journée.

  3. Matthieu dit :

    Salut Guillaume !

    Pareil que Julien, je tombe sur ton article avec le (2e) café de « bon » matin. Bah oui il est 9h25, et je reviens d’un séminaire de folie ou les gens se bougent alors je me suis levé à 05h30 et j’en ai déjà avalé un de café en bossant sur mon début de e-commerce 😉

    Ton article file la patate ! Le séminaire c’était le week-end dernier mais comme tu l’as dit l’énergie retombe vite. Je suis encore boosté à bloc et voir que d’autres (comme toi qui pourtant ont déjà un business florissant) le sont aussi ça fait chaud au coeur 😀 On sent bien qu’on est pas les seuls à être « portés » par des mecs comme Cédric.

    Rah là là la soirée avant le séminaire ! Pour info c’est grâce à toi que j’ai découvert Cédric. J’ai découvert l’immobilier via ton site et découvert mon mentor grâce à son lancement en partenariat avec toi 😉 Alors MERCI tout simplement !! Nous étions donc invité à ta soirée mais moi et ma compagne étant encore des ptits joueurs, on a préféré se reposer pour profiter à fond du séminaire, et peut-être un peu peur de rencontrer si tôt des millionnaires dans des soirées avec des millionnaires 😀

    Mais là je me dis vivement 2018 !!!!

    Encore un gros MERCI et YES PAPAAAAAAA ! 😀

    • Guillaume dit :

      Hello Matthieu,
      Doucement sur le café quand même 🙂
      Merci pour ton témoignage qui fait chaud au coeur.
      Dis-toi une chose il n’y pas de « ptits joueurs », juste des « millionnaires » en gestation.
      Certains invités étaient totalement novices…
      Dis toi aussi que même les « VIP » présents ce soir là peuvent apprendre d’un petit jeune qui débute, qui a plus la niaque et souvent le cerveau qui mouline 2 fois plus rapidement !
      Donc la prochaine fois j’espère que tu ne feras pas le timide 😉
      D’ailleurs si t’es dispo, nous t’invitons ce Samedi à Bordeaux pour la soirée spéciale « immeuble de rapport / Rente immo  » et je te donne un scoop….Jean BAUDIN « Le sérial diviseur  » nous fera l’honneur d’être présent ! Si ça te dit, envoie un message à Elodie…

  4. Bonjour Guillaume !
    Excellent, excellent !!
    Je suis entièrement d’accord sur TOUS les points, il y a beaucoup d’ éléments positifs et même géniaux à mettre en avant !
    Par exemple, je voulais parler de l’accueil proposé lors de ces 2 journées tant au niveau humain qu’au niveau culinaire. C’était vraiment du haut niveau et j’ai absolument tout apprécié !
    Je le précise car je trouve que c’est un point important, la restauration était géniale et Cédric a dépensé des centaines de milliers d’euros pour que l’on soit à l’aise. On sent qu’ils ont mis un point d’honneur sur cette organisation et je trouve ça, je le répète, majestueux.
    Qui l’aurait fait d’une telle manière ?

    Perso, j’ai envoyé deux mails à toute son équipe pour le remercier car j’ai passé un week-end extraordinaire et je tenais absolument à parler de ce qu’ils ont réussi à me faire ressentir.
    Et quand je lis tes nouvelles ambitions Guillaume, je ne suis pas du tout surpris. De mon côté, j’ai repris un coup de boost et je suis motivé comme jamais pour repartir à fond sur l’achat de nouveaux immeubles !
    Et le reste…

    Merci Guillaume, ce petit rappel m’a encore fait du bien !

    Yann

  5. titoux_fr dit :

    J’apprécie ce blog mais suis du même avis que Graba;

    1 – Les mentors me dérangent. A chacun de faire son chemin.
    2 – Le fait que vous soyez partenaire (j’ai déjà fais les mêmes remarques avec vos liens sponsorisés) est dérangeant pour moi. Il est préférable, selon moi, de s’écarter de toute ménace de conflit d’intérets si l’on veut rester objectif et crédible. Sur cette formation, sachant que vous êtes rémunéré, je ne vous trouve d’emblée pas crédible, à l’inverse de votre brillant parcours d’investisseur immobilier.

    • Guillaume dit :

      Bonjour Titoux
      J’ai vraiment passé un cap car aujourd’hui ça m’amuse que vous remettiez en cause ma bonne foi. Cédric est un personnage clivant et je n’apprécie pas toutes les facettes de sa personnalité. Avoir un mentor ne veut pas dire vouloir devenir benoîtement sa photocopie ! Il s’agit de s’inspirer d’une réussite pour se fixer des objectifs.
      Conflit d’intérêt ? C’est la meilleure celle-là ! Je croyais que cette expression était réservée aux élus du peuple, aux fonctionnaires ou aux grands pontes du CAC 40… que je sache, je n’ai signé pour aucune obligation de réserve ou un truc quelconque qui m’empêcherait de dire ici ce que je pense.
      Maintenant, je comprends que joindre l’utile à l’agréable fasse enrager ceux qui pensent qu’on ne peut gagner sa vie qu’en en bavant. J’ai aujourd’hui (notamment grâce à Cédric) un tout autre rapport à l’argent, et vous devriez faire comme moi : ça change la vie !
      Relisez simplement le passage de l’article sur le cercle vertueux, vous ne devez pas avoir tout compris.
      J’ai passé un excellent week-end, rencontré des gens géniaux et nous sommes repartis plein de nouvelles perspectives et idées.
      Comme j’y crois, je serais vraiment le dernier des abrutis si je me drapais dans ma fierté en refusant d’être partenaire de Cédric ! Je refuse un certain nombre de partenariats que je juge bidon (et croyez-moi, je suis de plus en plus sollicité), mais sur ce coup là, je suis en accord avec moi-même et être crédible (ou pas) aux yeux de certaines personnes m’est complètement égal pour tout vous dire.
      Elodie me faisait remarquer la dernière fois que la grande majorité des clients avec qui ça « matche » le mieux, et qui sont même souvent devenus des potes ont cet esprit QLRR et ont participé au programme.
      Ils n’ont pas envie d’être seul sur le chemin, et moi non plus.
      CQFD 😉

      Bonne journée !

  6. Stephane dit :

    Arnaque crime et botanique…

  7. Laurent dit :

    Comment scier la branche sur laquelle on est assis …

    J’appréciais ce blog à ces débuts, J’envisageais meme de faire appel à ses services.

    La multiplication des partenariats avec des pseudos gourous pour des formations à des prix exhorbitants (avec larges commissions pour l’auteur de ce blog) à enlever toute crédibilité et sérieux.

  8. Luc Follin dit :

    Bonjour Guillaume!

    J’ai lu ton article hier soir, et j’arrive à imaginer la déception que peuvent avoir Laurent Titoux et graba, car j’ai eu la même sensation aujourd’hui en y repensant. « En fait, il fait la promo de QLRR pour se faire du blé, un peu dommage, … »
    Et ce soir, en lisant les commentaires, avec un peu de recul, je me dis que: mais attend! qui n’aurait pas fait la même chose à ta place..?!
    Je suis certains que les concernés ont réagi avec un zeste d’hypocrisie, comme moi à chaud, sans même s’en rendre compte. S’ils visitent ton site c’est quand même bien pour s’enrichir au final non? 😉
    J’ai pu assister à un séminaire d’un « expert de l’immobilier » 😉 et c’est vrai que ça manquait un peu de contenu en soit.. Mais derrière, j’ai rencontré énormément de personnes que je n’aurais jamais pu rencontrer ailleurs, et rien que pour ça, ça vaut le coup.
    Bref, après coup, je me dis que j’aurais fait exactement la même chose.

    Petite aparté; je suis inscrit sur LSL.2 de Cédric Froment, t’es tu aussi lancé dans l’aventure?
    Au plaisir de lire tes futurs posts sur les immeubles en région bordelaise!

    Bonne soirée

  9. Antoine dit :

    Il y a en fait plusieurs façons de voir les choses. Il y a votre vision des choses, qui découle de votre position dans tout ça. Vous avez arrêtez le salariat. Vous vivez de votre passion. Vous rencontrez des gens inspirants et vous partagez ensemble des expériences. Vous utilisez ce mindset pour avancer dans la vie c’est très bien. J’aurais sans doute fait comme vous à votre place. Puis l’affiliation c’est bien, ça rapporte toujours un petit billet.

    Une autre vision. Un monsieur est salarié. Il bosse 50h par semaine. Il s’intéresse à l’immobilier. Il s’inscrit sur différents blogs. On lui vend des formations tous les jours. Des offres toutes aussi alléchantes les unes que les autres avec les mêmes principes de marketing. Un jour un génie se prétend être révolutionnaire parce qu’il aurait inventé la division. Le lendemain, on a un autre génie qui a 5 appartements (incroyable) et qui s’est dit, forcément, tiens faut que je fasse une formation, ça rapporte bien plus : « bonjour je suis le coloctionneur ». Un génie qui a inventé la colocation. Merveilleux. Au bout d’une vidéo on se demande si on doit rire ou pleurer devant ce déversement de banalité mise en avant par une absence totale de charisme.
    On pourrait parler des formations que votre gourou a fort bien vendu pour obtenir ce qu’il a. Pour en avoir vu la partie immobilier…j’espère qu’en tant qu’investisseur immobilier, vous avez au moins l’honneteté de reconnaitre la supercherie.

    On revient à notre cher salarié, qui va payer très cher des formations, une puis pourquoi pas une autre et ainsi de suite. Un séminaire pr le mindset. Super. C’est méconnaitre la nature humaine. Personne ne change de façon de penser en 1 journée. Si il ne passe pas à l’action rapidement, au bout de 3 jours il est à nouveau dans son train-train quotidien et le booste aura disparu aussi vite qu’il est arrivé.

    Et au final, les gens de la première catégorie existent parce que ceux de la deuxième catégorie existent.

    La seule chose qui compte en immobilier in fine, c’est trouver le bien. C’est ce que vous proposiez ou proposez toujours. La seule finalité, la chose la plus dure. D’autant plus dur que les gens se sont enfermés dans un quotidien internetistique avec pleins de gourous, des vidéos, des formations, des choses qui font rêver, qui font du bien, mais au final…Ah oui faut aller visiter. QUand ça ? Le soir, le weekend ? Bah oui mais je bosse toute la semaine, j’ai des enfants, une femme, des amis…

    Il est très facile de faire le lien avec la team des vendeurs de rêve blogistique, les Roland/Amacker et consort. Même principe. Des gens qui s’enrichissent sans commune mesure en expliquant aux autres comment s’enrichir. En immobilier c’est une tripotée de vendeurs de rêve immobilier, des rentiers en 2 ans, des révolutionnaires et autre qui s’enrichissent aussi sans commune mesure au regard de ce que leur rapporte l’immobilier.

    Pour information, je suis investisseur. J’ai un mindset qui je pense va me permettre de faire des choses intéressantes. J’ai un certain nombre de bien mais si demain je devais faire quelque chose, ce serait uniquement aider des gens à trouver un bien. Le reste, vous avez beau vous auto-convaincre du bienfondé des différentes démarches, les faits sont tétus. Faites des statistiques d’ailleurs sur le nombre de personne VS le nombre de ces personnes devenus rentiers ou étant simplement passé à l’action. Ah non, si ils ont échoués c’est de leur faute, ils avaient toutes les cartes en main pour réussir. On connait le raisonnement.

    Des gens qui veulent aider les autres ne vendent pas des formations 2000 €. Ils veulent surtout s’aider eux-mêmes. Et d’autant plus que leurs connaissances du sujet en question sont loin d’être complète. « A mais 2000€ en immobilier c’est rien comparé au prix d’achat ». On connait aussi le raisonnement.

    Bref, on pourrait en parler des heures.

    En espérant que vous ne vous perdrez pas davantage dans ces méandres des escros de l’immo.

    • Guillaume dit :

      Bonjour Antoine,
      Quand on choisit de s’exposer comme moi, on assume les critiques.
      Il y a du vrai et du faux dans vos propos, sur ce sujet j’ai déjà dit ce que j’avais à dire.
      Vous avez de bonnes idées, vous analysez et écrivez bien, je vous propose d’ouvrir votre blog pour partager vos idées et conseils gratuitement.
      Bonne journée.

  10. Antoine dit :

    Vous savez je ne vous reproche pas de gagner de l’argent, bien au contraire. J’ai aussi cette ambition. Je sais aussi qu’avoir une stratégie de monétisation est important quand on démarre un blog sans quoi on ne tient pas la distance. A moins d’être mère thérésa probablement mais j’ai la faiblesse d’avouer que je n’ai pas sa vertue.

    J’avais déjà lu votre article mais ce qui m’a décidé à écrire et qui m’a, je dois l’avouer, drolement fait monter dans les tours, c’est l’affiliation avec ce fameux colloctioneur. Je vous passe la vidéo que j’ai regardé où par courtoisie on ne rentrera pas dans le détail du fameux CF NET annoncé sous peine de se faire du mal. La cerise sur le gateau fut le mail qui a suivi :

    « Cliquez ICI pour accéder à la 1ère vidéo et découvrir la stratégie qui m’a permis de générer un revenu passif de 2300€ / mois (et de me constituer un patrimoine de plus de 500.000€) en moins de 2 ans ! »

    Un « patrimoine » de 500 000 € ? En 2 ans ? Ou un patrimoine de 10 000 € et 490 000 € à rembourser à la banque non ? Je suis au fait de ces choses. Mais je pense aux gens qui se font berner par des discours improbables, aux gens moins connaisseurs, moins cultivés ou moins prudent. C’est comme ça, l’injustice à tendance à me rendre assez furax. C’est pas bon pour le mindset vous allez me dire.

    Vous allez aussi me dire que vous n’êtes pas à l’origine ou responsable de ce que fait cette personne. J’en ai bien conscience. Elle reste néanmoins dans la même lignée que d’autres affiliation où Cédric donc c’était l’objet ici. Du marketing, des promesses, des titres acrocheurs, des « histoires », des bonus…bref on connait tout ça. C’est en effet plus simple que trouver ce pourquoi les gens sont là. Un bien immobilier.

    Mais que les gens ne désespérent pas, il y a aussi des gens qui ont une philosophie différente. J’ai commencé dans l’immobilier en faisant appel à quelqu’un qui a été très loin de gagner ce que ces gens gagnent avec une seule formation. Sauf que cette personne m’a trouvé un immeuble. J’ai réalisé une opération totalement improbable pour un débutant. Opération qui débouche sur de nouvelles opérations de part des rencontres que m’a permise ma première opération. Un cercle vertueux l’on peut dire.

    J’espère un jour pouvoir aider des gens. Mais j’ai la modestie de reconnaitre que je n’en suis pas là. Que l’apprentissage demande du temps. Des efforts. Un chemin personnel. Et que tant que l’on est salarié à temps plein, le temps manque beaucoup et c’est très compliqué de passer aux étapes suivantes. C’est ça la problématique de 95% des gens. Et quand on a la possibilité comme vous, de passer à l’étape où on quitte le salariat pour se consacrer à ça, on passe dans un autre monde avec des possibilités bien plus intéressante. C’est un peu comme dire que le premier million est le plus dur à gagner.

    Vous avez un beau parcours et je vous en félicite. Vous n’êtes pas la cible de mes critiques sans quoi je ne serais même pas ici pour commenter. Après je ne suis juste pas en accord avec votre orientation tournée affiliation ou autre vendeurs de rêves. Mais je vous rassure, vous êtes bien libre de faire ce que bon vous semble et je ne doute pas que vous vivez de belles expériences avec cette voie.

    Bonne journée à vous aussi.

    • Elodie dit :

      Bonsoir Antoine,

      J’apprécie le ton de vos messages mais je vous conseille de ne pas rester sur ces préjugés et de vous rendre directement à la 52ème minute de la troisième vidéo qui sortira demain pour vous convaincre de la qualité du programme de Florent. La deuxième vidéo est également très convaincante.
      Florent possède beaucoup plus que 5 appartements en colocation. Il a multiplié les types d’investissements en étant vraiment plus malin que la moyenne. Ceux qui auront regardé toutes ses vidéos me comprendront.

      De plus, ce n’est pas au nombre de lots détenus qu’on peut juger la capacité d’une personne à transmettre de manière claire son expérience et ses compétences. Florent est pour moi l’info preneur le plus pédagogue sur la thématique de l’immobilier.
      J’ai la chance d’avoir Guillaume pour nos opérations immobilières. Mais si j’étais seule, je participerais à ce genre de programme car je serais heureuse qu’on me prenne par la main. Ce serait comme conclure un contrat avec moi-même et m’obliger à passer à l’action. Plus productif que de passer des heures à chercher la bonne info sur internet où certes je n’aurais pas dépensé un euro, mais je n’aurais rien fait de concret.

      Je comprends que la majorité des personnes trouve ces programmes trop chers. Rien ne les empêche de bâtir leur propre parcours de formation si c’est le cas. Mais qu’ils arrêtent de mépriser les personnes qui veulent prendre un raccourci confortable en payant un surcoût conséquent au passage et de jalouser ou juger les personnes qui sont là pour répondre à leur demande. Bien des personnes qui n’ont « pas les moyens » en trouvent toujours pour consommer le dernier gadget high tech à la mode.
      Chacun voit midi à sa porte.

      Bien à vous,

      Elodie

  11. Antoine dit :

    Bonjour Elodie,

    Vous m’avez demandé de faire mes devoirs alors je l’ai fait. J’ai regardé la première vidéo dans le détail (la 3eme n’était pas disponible).
    On commence avec : « comment je gagne plus de 3000€ avec 500000 de patrimoine ». Dans le mail cetait 2300€. Ca change. On comprend par la suite que 3000-impots =2300.
    On va passer le patrimoine a 500k€ en 2 ans qui est un pur mensonge. Soit on a un patrimoine, soit c’est le banquier qui l’a. On peut s’attarder 2min sur le Cf. Quid de la taxe foncière, des meubles, assurance pno, frais d’agence, frais d’entretien, frais de copro, enveloppe pour futurs travaux…apparemment on en parle pas. Ça fait moins rêver.

    Toujours pareil : « en partant de 0 » !! Mais 0 avec combien sur le compte ? 0 ? Ou 50 000? Vous validez le fait qu’on peut partir de 0, rien sur le compte, sans emploi et faire de l’immobilier ? Faire de l’immobilier alors que l’on a des credits consos et des comptes degueulasses ? On est une nouvelle fois dans le mensonge. Vous trouverez toujours des exemples de gens en galère qui ont pu réussir mais la réalité ce n’est,pas ça. Je suis loin de me considérer partant de 0 (cdi d’un cadre, épargne) et ça ne m’a pas empêché d’avoir des refus.

    Autre concept : faire de l’immobilier pour être libre totalement, vivre la vie qu’on veut. Vous êtes d’accord avec ce message ? On est rentier avec des placements financiers, pas avec de l’immobilier. Bien entendu qu’il y a des choses a faire. Ou alors vous déléguez tout. Et la le rendement va en prendre un coup et il faudra plus d’opérations pour atteindre cette fameuse liberté.

    On passe le discours anxiogène sur les retraites, le calvaire du salariat etc.

    Vous dites que ça ne depend pas du nombre de biens. Je pnse que le nombre d’opérations est lié a votre connaissance. Plus vous en faites, plus,vous tombez sur des cas différents, des choses que vous n’aviez pas,prévues, plus vous êtes rodés et performant.

    J’ai aussi fait mes devoirs sur la personne et en effet elle a dautres appartements en courte durée. Prochaine formation : le courte duratore. Alléluia.
    Il vendait surtout des formations en marketing avant de faire de l’immobilier. Je comprends mieux.

    Bref je ne juge pas les,personnes mais ce qu’elles font. J’aime les gens honnêtes et l’honnêteté est la principale qualité absente chez tous ces gens. Discours formaté, titres raccoleurs, histoires enjolivées au profit de la finalité qui est de vendre.

    Vous evoquez les achats hitech. Bien que n’ayant pas un très bon appriori sur ces gens, il y a une chose, c’est qu’ils savent ce qu’ils achetent. Une tv, c’est fait pour regarder la tv. On achète pas une tv comme on achète une formation. Une formation, c’est fait pour être formé. On se forme pour changer, s’améliorer, apprendre, et,pour que cette formation nous soit utile dans la vie. Tous ceux qui ont achetés des formations et non rien fait sont dans une situation d’échec. Et ils le ressentent profondément cet échec. Ce sentir nul de pas arriver à passer à l’action, d’avoir gâcher de l’argent, d’en avoir parlé autour de soi et n’avoir rien fait.

    Vous parlez d’être pris par la main, mais aucune de ces personnes ne vous prend par la main. Peut-être c’est lointain pour vous mais,rappelez vous quand vous n’y connaissiez rien en immobilier. Vous croyez qu’une formation vous aurez permis d’aller visiter des immeubles ou des appartements avec la confiance de faire les bons choix? C’est même pas un monde entre suivre une formation derriere son écran et se retrouver à visiter dans le dur. C’est une galaxie.

    On est toujours qualifié de jaloux dans ces cas la. C’est d’ailleurs ce qu’on vous apprend dans les conférences. Quant au mépris c’est en effet ce que j’ai pour ce que font ces gens, d’autant plus quand on lit les messages sous la vidéo et que l’on sait que quoi, quelles sont les statistiques, 95% ne passeront pas à l’action ? J’ai de la peine pour elles. Mais si ça peut permettre de jouer au flipper, le,monde est sauf.

    Il en reviendra a se dire que signifie avoir réussi dans la vie. Pour tous ces gens, c’est,l’argent amassé qui est leur baromètre. Pour d’autres ce qu’ils ont apportés aux autres. Pour les premiers, plus ils vendent, mieux ils se sentent, plus ils sont fiers d’eux, plus ils disent avoir « réussis ». Grand bien leur fasse.

    Tiens d’ailleurs j’ai acheté un immeuble de 5 appartements avec un CF bien meilleur que notre ami et ces 5 appartemente en colocation. Je vais de ce pas en faire une formation, promis. Un titre…allez ca sera « le Rapportor ».

  12. Yves dit :

    Ah les dérives du webmarketing… ça date de cette année la dénonciation du phénomène des gourous, et c’est pas lié à Annicette particulièrement. Même M6 s’y est intéressé, mais bon eux ça compte pas ils font que dans le sulfureux pour faire de l’audimat.
    Il ne jure que par les Etats-Unis, le pays du business, sauf qu’ici on est en France, et que les relations humaines sont prioritaires.
    Mais je commence à constater que certains ouvrent les yeux.

    En effet, montrer qu’on peut devenir indépendant financièrement rapidement via l’immobilier est un mensonge, mais en vendant des formations (souvent approximatives) et l’affiliation oui c’est possible… mais c’est tabou de le dire. Pour cela il faut calculer le taux de conversion d’une campagne de pub, donc plus ya de prospects, plus ya de CA, quitte à vendre sa daube, et celle des autres. Ayant une sérieuse expérience en immobilier (j’utilise d’ailleurs le même comptable que lui), je peux vous garantir que toutes ces formations sont en carton. C’est dommage car avec ses revenus il pourrait créer un contenu de grande qualité en s’entourant d’experts, voire même ouvrir un service de consulting, tout ça au lieu de proposer des petits fours dans un décor clinquant. D’ailleurs lui le conférencier aurait pu se payer depuis le temps un coach pour améliorer son élocution, c’est tellement énervant quand il n’articule plus ses phrases.
    – Oui, j’en ai plein de cul du message « mais c’est pour le mindset ». Le mindset ne rempli pas les comptes bancaires, votre banquier vous en parlera mieux que moi !

    Pour illustrer mes propos, un youtuber avait fait une critique constructive de QLRR : pour résultat il a reçu des menaces pour diffamation obligeant à effacer la vidéo en question… (alors qu’elle ne contenait rien de diffamant). ça donne tout de suite une autre image du personnage. Bien sûr tout ça ne vient pas sur la place publique.

    Pour avoir été également membre de la formation Cédric Froment, si on peut reprocher le même discours webmarketing qui pousse à acheter les produits (remises exceptionnelles, durée limitée… etc), là le contenu est irréprochable (le boulot derrière est énorme), donc la valeur est réelle… et puis comme un signe, ici il n’y a pas d’affiliation.

    Comme je pense qu’il y a une justice, je crois que le secteur va se nettoyer de lui-même dans peu de temps, les gourous vont commencer à se montrer comme tels, et seuls ceux qui vendront de la qualité (et avec modestie !) resteront.

  13. Elodie dit :

    Quelques conseils aux justiciers masqués qui postent des commentaires :
    1/ Il y a des forums ou des pages Facebook dédiés où vous pouvez aller chercher la paille dans l’œil du voisin en pleine lumière.
    2/ Vous pouvez aussi créer votre propre blog et y écrire des articles sur ce sujet qui vous passionne tant.
    3/ Vous pouvez également créer vos propres programmes puisque c’est si simple : vous êtes meilleurs que tous ces info-preneurs. Manifestement, vous êtes surtout bien plus altruistes, je n’en doute pas. Nous vous attendons et peut-être, qui sait, nous serons vos partenaires.
    4/ Personnellement, dans mon adresse mail, il y a mon nom et mon prénom : lanvin.elodie. Et ma photo apparait dans mes commentaires. Vous savez à qui vous vous adressez quand vous me parlez et c’est la même chose pour Guillaume. Faites-en autant. Quand on a un mail comme « furious » ou «nomail» ou encore « compilator », ça sent l’adresse qui ne sert qu’à vomir sur le net en tout anonymat. Désolée, mais vous êtes au mauvais endroit pour ça.
    Les commentaires de ceux qui se permettent de dénigrer sans respecter cette politesse élémentaire ne sont pas les bienvenus sur cet espace qui encore une fois n’est pas un forum de discussion.

    De notre côté, nous allons continuer à regarder le verre à moitié plein, et je vous conseille d’en faire autant : c’est excellent pour le mindset.
    Sur ce, ça ne m’amuse pas et c’est la première fois que j’en arrive là, mais comme tout a été dit il me semble, je ferme les commentaires sur cet article.
    Merci !