Qu’est-ce que tu lui trouves à Cédric Annicette ?

Voilà la question posée par un de mes potes marchand de biens bordelais.

Nous voilà de retour de la « grand messe » qu’est le live QLRR et de notre soirée privée Immeuble-de-rapport.fr (dont je parle à la fin de cet article). J’ai eu envie d’écrire ce billet pour vous communiquer tout mon enthousiasme et répondre à quelques questions qu’on nous pose souvent à Elodie et à moi sur le « gourou » Cédric Annicette et QLRR…


La réussite de Cédric vous semble injuste ou suspecte et il vous énerve ? C’est OK, alors ne perdez pas votre temps à lire cet article !
Il y a plein de types qui me gonflent et je n’utilise pas mon énergie  à les critiquer ou 
à y penser. J’avance. Point.

Voici 4 questions ou remarques fréquentes sur le sujet :

1 / Pourquoi je kiffe Cédric Annicette ?

Cédric, c’est le seul gars qui peut remplir une salle de 1500 personnes en France sur la thématique de l’indépendance financière.
1500 personnes, il faut les voir pour le croire. Jeunes, vieux, en costard-cravate, en casquette-AirMax, BCBG de Neuilly-sur-Seine et lascars des banlieues, de tous horizons et du monde entier (Nouvelle-Zélande, Canada, Colombie…).
1500 personnes, c’était tellement énorme cette année que malgré une logistique démentielle assurée d’une main de maitre par la Team Cédric, on a frôlé la surpopulation 😉

Et les gars, l’année prochaine, même pas peur, on squatte le Palais des Congrés : il y a 3700 places, on sera à l’aise ! J’imagine la photo de Cédric Porte Maillot, ça aurait une sacrée gueule 😅.

L’année prochaine, la même affiche Porte Maillot, ça aurait une sacrée gueule 😉

Le gars, il assume aujourd’hui sa passion ultra bling bling : les grosses bagnoles hors de prix. Et alors ? Il a assez mis de charbon dans la locomotive pour profiter d’une certaine inertie, et il a bien raison.
Perso, c’est pas trop ma came mais je m’en fou ! (moi, je préfère les Méhari et les 2CV 😉).

C’est pas parce que j’admire ce mec que je dois être 100 % en phase avec ce qu’il fait.

2 / Est-ce qu’on apprend vraiment des nouveaux trucs avec QLRR ?

Ben là, je dirais que ça dépend où vous en êtes. On ne va pas se mentir, ce séminaire est généraliste, tout comme ce programme.
Si vous êtes :
– un pur geek qui souhaite juste apprendre des trucs de geek,
– un pur financier qui souhaite juste apprendre des trucs de financier,
– un pur investisseur qui souhaite juste apprendre des trucs d’investisseur,
alors laissez tomber, c’est pas pour vous !

Tout ceci, et Cédric l’a bien rappelé ce week-end, c’est avant tout une histoire de MINDSET.

Etre prêt à se remettre en question et mener des actions pour y parvenir, ça n’a rien de technique ou de complexe, mais on a besoin des autres pour ça, et avec un mentor, c’est encore mieux.

Ça ne consiste pas à réinventer la roue, et j’ai entendu beaucoup de choses ce week end que je savais déjà, et que j’avais déjà entendues.
Mais purée, c’est bon de les réentendre ! Ça donne un bon coup de pied au c**

Il se dégage une énergie d’enfer qui permet de dire F*** aux croyances limitantes et d’affirmer haut et fort en montrant les muscles : « Yes Papa ! Moi aussi, je peux y arriver, prendre de la hauteur, refuser d’avaler les couleuvres que la rat race veut m’imposer comme plat de résistance ».

Et puis,  ça permet aussi d’ouvrir d’autres perspectives et d’alimenter le désir d’apprendre des nouvelles choses, cette niaque qui s’éteint parfois quand on se retrouve dans la routine.

Tenez, on est rentrés avec l’intention de faire un truc qui ne nous avait jamais effleuré l’esprit : boursicoter, si si…!
Avant, je disais : « mouais,  c’est pas pour nous ». Mais grâce à un gars génial présent ce week end (Cédric Froment, un amour de trader-surfer), on a parcouru du chemin et on va s’y mettre. Merci Cédric !

Cédric FROMENT, le trader-surfer qui vous fait aimer la bourse 😉

Elodie quant à elle est revenue avec le projet de lancer un e-commerce… et grâce à QLRR et à tous ces liens tissés, elle a toutes les clés pour réussir !

Comme je l’ai déjà dit, quand on commence à avoir des revenus alternatifs, et une activité peu conventionnelle, on est souvent regardé bizarrement par son entourage, et on se sent un peu seul : aujourd’hui, en France, il y a peu de gens qui peuvent parler du concept d’indépendance financière sans s’offusquer.
Là, vous êtes entourés de 1500 gars qui ont le même but que vous, qui sont prêts à partager leurs expériences, et qui ont soif d’avancer. C’est terriblement puissant bordel !

Dans un monde plein de cynisme et de malveillance attisés par les réseaux sociaux où les gens sont comme dans une cour d’école ou une arène, ça réchauffe !

3 / En fait, Cédric Annicette, il se fait un pognon monstrueux avec ce séminaire, non ?

Quand on voit la taille de son équipe aujourd’hui (presque une dizaine de personnes qu’il ne paye pas du tout au lance-pierre comme d’autres) et les ressources humaines déployées lors de cet événement (hôtesses, techniciens, vigiles, restauration), la technique au top (un vrai show à l’américaine), on se dit que le gars ne regarde vraiment pas à la dépense.

Ok, il gagne sa vie avec QLRR, mais une fois qu’il a payé tout le monde, ce n’est peut-être pas si mirobolant que ça. Et quand bien même, ça ne me choque pas du tout. Cette ambiance apporte une valeur énorme, et personne n’est obligé de signer.

4 / Allez, arrête, Guillaume, tu nous fais la messe mais tu es partenaire de Cédric et de QLRR : tu te rinces aussi au passage…

Oui, nous sommes partenaires de QLRR, et on prend un joli billet grâce à ça. Cédric nous a même invités en Guadeloupe en mars dernier à un mastermind avec d’autres partenaires.
Mais quand on y réfléchit deux secondes, c’est juste un cercle vertueux.
Nous avons offert cette année une soirée inoubliable au Champagne et petits-fours  avec vue sur l’opéra Garnier et le Sacré-Cœur à tous nos « filleuls » QLRR. On a réinvesti une partie non négligeable de nos commissions dans cet événement pour découvrir ces belles personnes, mais aussi leur permettre de rencontrer des pointures énormes qui étaient présentes à cette soirée privée avec nous.

Bon, on n’a pas assuré un kopeck puisqu’on a trop peu de photos de cette soirée mémorable… on peut pas être bons partout 😉 En voilà quelques-unes :

 

 

 

Bref, c’est ce qu’on appelle du gagnant-gagnant, c’est comme ça qu’on voit les choses… et Cédric et sa team aussi !

Allez, je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous cet petit témoignage de Mathias, une des très jolies rencontres de cette soirée avec sa femme Natacha !

« En fervent joueur de Monopoly, j’ai toujours primé les cartes vertes et bleues, vous savez celles que tout le monde redoute en fin de partie ! Alors lorsque avec ma femme nous recevons l’invitation d’Elodie et Guillaume pour une soirée ‘Boulevard des Capucines’, mon premier réflexe fut de crier: « J’achète ! ». Mais cette fois, trop tard, nos hôtes de ce vendredi soir pas comme les autres ont déjà la mainmise sur cet immeuble. Enfin l’immeuble, c’est ce que je leur souhaite, mais cela commence déjà par une soirée privée dans un duplex au dernier étage de ce superbe immeuble haussmannien boulevard des Capucines, et c’est un bon début !
Que faire un vendredi soir d’octobre à Paris, boulevard des Capucines, nous les Niçois, alors que l’on pourrait être en train de manger de la socca et boire un coup en terrasse sur le cours Saleya ? La réponse est simple, passer quelques heures à discuter avec des personnes toutes aussi extraordinaires les unes que les autres, à partager en toute simplicité des conseils sur des thèmes variés, de la bourse au Fasting avec Cedric Froment, à bien évidement l’investissement en immobilier et en immeuble-de-rapport avec les meilleurs experts français de ce domaine (Guillaume Lanvin, Etienne Brois, Michael Ferrari, et bien d’autres). Un grand merci à vous d’avoir organisé ce moment magique, avant un week-end ultra-motivant 
à la QLRR live 2017. A l’année prochaine, rdv Rue de la Paix ? »

Tout ceci pour vous dire qu’on repart pour un tour avec QLRR en 2018 😉
Ce sera en janvier et bien sûr, comme vous vous en doutez, il sera difficile de passer à côté 😉

Comme dirait Cédric, à votre succès !

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Julien dit :

    Hello Guillaume,

    Lire ton article en buvant mon café de bon matin, c’est exactement ce qu’il me fallait ! J’adhère à 100% avec ton message.

    Qu’on aime ou qu’on n’aime pas le personnage, on ne peut pas dire que ces deux jours de séminaire font un bien fou et te remettent une bonne dose d’énergie; qui a tendance à s’essouffler quand tu es dans ta routine. Être entouré de personnes qui sont dans le même état d’esprit que toi permet de se sentir moins seul et de se dire qu’on n’est pas aussi dingue que ça (pensée pour l’entourage qui ne comprend pas forcément ce que l’on fait).

    Autre point sur lequel j’adhère, c’est au sujet du mindset et des insights. La formation ainsi que le séminaire sont généralistes, mais la vraie force de Cédric c’est de te faire adopter le « cablage » (comme il dit) de l’entrepreneur-investisseur. Rien que pour ça, c’est énorme.

    C’est top de voir que vous êtes tous les deux ressortis avec de nouvelles idées plein la tête, j’ai hâte de voir ce que ça donnera !

  2. graba dit :

    Donc on apprend deux choses dans cet article
    1 : que ce séminaire est un truc généraliste pour débutants et rêveurs en tout genre
    2 que vous , Guillaume Lanvin qui jusqu’alors paraissait quelqun de sensé , avez cédé aux sirènes de l’argent facile et vous rendez complice de cette manigance, cette manipulation honteuse très déçu de vous. .

  3. Matthieu dit :

    Salut Guillaume !

    Pareil que Julien, je tombe sur ton article avec le (2e) café de « bon » matin. Bah oui il est 9h25, et je reviens d’un séminaire de folie ou les gens se bougent alors je me suis levé à 05h30 et j’en ai déjà avalé un de café en bossant sur mon début de e-commerce 😉

    Ton article file la patate ! Le séminaire c’était le week-end dernier mais comme tu l’as dit l’énergie retombe vite. Je suis encore boosté à bloc et voir que d’autres (comme toi qui pourtant ont déjà un business florissant) le sont aussi ça fait chaud au coeur 😀 On sent bien qu’on est pas les seuls à être « portés » par des mecs comme Cédric.

    Rah là là la soirée avant le séminaire ! Pour info c’est grâce à toi que j’ai découvert Cédric. J’ai découvert l’immobilier via ton site et découvert mon mentor grâce à son lancement en partenariat avec toi 😉 Alors MERCI tout simplement !! Nous étions donc invité à ta soirée mais moi et ma compagne étant encore des ptits joueurs, on a préféré se reposer pour profiter à fond du séminaire, et peut-être un peu peur de rencontrer si tôt des millionnaires dans des soirées avec des millionnaires 😀

    Mais là je me dis vivement 2018 !!!!

    Encore un gros MERCI et YES PAPAAAAAAA ! 😀

    • Guillaume dit :

      Hello Matthieu,
      Doucement sur le café quand même 🙂
      Merci pour ton témoignage qui fait chaud au coeur.
      Dis-toi une chose il n’y pas de « ptits joueurs », juste des « millionnaires » en gestation.
      Certains invités étaient totalement novices…
      Dis toi aussi que même les « VIP » présents ce soir là peuvent apprendre d’un petit jeune qui débute, qui a plus la niaque et souvent le cerveau qui mouline 2 fois plus rapidement !
      Donc la prochaine fois j’espère que tu ne feras pas le timide 😉
      D’ailleurs si t’es dispo, nous t’invitons ce Samedi à Bordeaux pour la soirée spéciale « immeuble de rapport / Rente immo  » et je te donne un scoop….Jean BAUDIN « Le sérial diviseur  » nous fera l’honneur d’être présent ! Si ça te dit, envoie un message à Elodie…

  4. Bonjour Guillaume !
    Excellent, excellent !!
    Je suis entièrement d’accord sur TOUS les points, il y a beaucoup d’ éléments positifs et même géniaux à mettre en avant !
    Par exemple, je voulais parler de l’accueil proposé lors de ces 2 journées tant au niveau humain qu’au niveau culinaire. C’était vraiment du haut niveau et j’ai absolument tout apprécié !
    Je le précise car je trouve que c’est un point important, la restauration était géniale et Cédric a dépensé des centaines de milliers d’euros pour que l’on soit à l’aise. On sent qu’ils ont mis un point d’honneur sur cette organisation et je trouve ça, je le répète, majestueux.
    Qui l’aurait fait d’une telle manière ?

    Perso, j’ai envoyé deux mails à toute son équipe pour le remercier car j’ai passé un week-end extraordinaire et je tenais absolument à parler de ce qu’ils ont réussi à me faire ressentir.
    Et quand je lis tes nouvelles ambitions Guillaume, je ne suis pas du tout surpris. De mon côté, j’ai repris un coup de boost et je suis motivé comme jamais pour repartir à fond sur l’achat de nouveaux immeubles !
    Et le reste…

    Merci Guillaume, ce petit rappel m’a encore fait du bien !

    Yann

  5. titoux_fr dit :

    J’apprécie ce blog mais suis du même avis que Graba;

    1 – Les mentors me dérangent. A chacun de faire son chemin.
    2 – Le fait que vous soyez partenaire (j’ai déjà fais les mêmes remarques avec vos liens sponsorisés) est dérangeant pour moi. Il est préférable, selon moi, de s’écarter de toute ménace de conflit d’intérets si l’on veut rester objectif et crédible. Sur cette formation, sachant que vous êtes rémunéré, je ne vous trouve d’emblée pas crédible, à l’inverse de votre brillant parcours d’investisseur immobilier.

    • Guillaume dit :

      Bonjour Titoux
      J’ai vraiment passé un cap car aujourd’hui ça m’amuse que vous remettiez en cause ma bonne foi. Cédric est un personnage clivant et je n’apprécie pas toutes les facettes de sa personnalité. Avoir un mentor ne veut pas dire vouloir devenir benoîtement sa photocopie ! Il s’agit de s’inspirer d’une réussite pour se fixer des objectifs.
      Conflit d’intérêt ? C’est la meilleure celle-là ! Je croyais que cette expression était réservée aux élus du peuple, aux fonctionnaires ou aux grands pontes du CAC 40… que je sache, je n’ai signé pour aucune obligation de réserve ou un truc quelconque qui m’empêcherait de dire ici ce que je pense.
      Maintenant, je comprends que joindre l’utile à l’agréable fasse enrager ceux qui pensent qu’on ne peut gagner sa vie qu’en en bavant. J’ai aujourd’hui (notamment grâce à Cédric) un tout autre rapport à l’argent, et vous devriez faire comme moi : ça change la vie !
      Relisez simplement le passage de l’article sur le cercle vertueux, vous ne devez pas avoir tout compris.
      J’ai passé un excellent week-end, rencontré des gens géniaux et nous sommes repartis plein de nouvelles perspectives et idées.
      Comme j’y crois, je serais vraiment le dernier des abrutis si je me drapais dans ma fierté en refusant d’être partenaire de Cédric ! Je refuse un certain nombre de partenariats que je juge bidon (et croyez-moi, je suis de plus en plus sollicité), mais sur ce coup là, je suis en accord avec moi-même et être crédible (ou pas) aux yeux de certaines personnes m’est complètement égal pour tout vous dire.
      Elodie me faisait remarquer la dernière fois que la grande majorité des clients avec qui ça « matche » le mieux, et qui sont même souvent devenus des potes ont cet esprit QLRR et ont participé au programme.
      Ils n’ont pas envie d’être seul sur le chemin, et moi non plus.
      CQFD 😉

      Bonne journée !

  6. Stephane dit :

    Arnaque crime et botanique…

  7. Laurent dit :

    Comment scier la branche sur laquelle on est assis …

    J’appréciais ce blog à ces débuts, J’envisageais meme de faire appel à ses services.

    La multiplication des partenariats avec des pseudos gourous pour des formations à des prix exhorbitants (avec larges commissions pour l’auteur de ce blog) à enlever toute crédibilité et sérieux.

  8. Luc Follin dit :

    Bonjour Guillaume!

    J’ai lu ton article hier soir, et j’arrive à imaginer la déception que peuvent avoir Laurent Titoux et graba, car j’ai eu la même sensation aujourd’hui en y repensant. « En fait, il fait la promo de QLRR pour se faire du blé, un peu dommage, … »
    Et ce soir, en lisant les commentaires, avec un peu de recul, je me dis que: mais attend! qui n’aurait pas fait la même chose à ta place..?!
    Je suis certains que les concernés ont réagi avec un zeste d’hypocrisie, comme moi à chaud, sans même s’en rendre compte. S’ils visitent ton site c’est quand même bien pour s’enrichir au final non? 😉
    J’ai pu assister à un séminaire d’un « expert de l’immobilier » 😉 et c’est vrai que ça manquait un peu de contenu en soit.. Mais derrière, j’ai rencontré énormément de personnes que je n’aurais jamais pu rencontrer ailleurs, et rien que pour ça, ça vaut le coup.
    Bref, après coup, je me dis que j’aurais fait exactement la même chose.

    Petite aparté; je suis inscrit sur LSL.2 de Cédric Froment, t’es tu aussi lancé dans l’aventure?
    Au plaisir de lire tes futurs posts sur les immeubles en région bordelaise!

    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *